19 octobre 2021

Les éleves de Mikao Usui – Chujiro Hayashi

ALR- Eleves Hayashi
Crédit photos: avec l'accord de AETW.org

CHÛJIRO HAYASHI
1879- 10 mai 1940

ALR - CHÛJIRO HAYASHI
CHÛJIRO HAYASHI

Chujiro Hayashi est en quelque sorte l’homme-charnière, entre l’époque de Mikao Usui, le Reiki japonais et l’avènement de Hawayo Takata et le Reiki occidental

C’est en mai 1925 qu’il devint l’élève de Mikao Usui à Tokyo. 

Officier de Marine à la retraite (bien qu’appartenant encore à la réserve) et chirurgien; il était âgé de 45 ans lorsqu’il rencontra Mikao Usui. C’est en dix mois qu’il apprit la totalité des enseignements de Mikao Usui 

Hayashi-Sensei a finalement quitté l’Usui Reiki Ryoho Gakkai en 1931.

L’un des étudiants de Hayashi-Sensei – Chiyoko Yamaguchi (Jikiden Reiki), a appelé son système Hayashi Shiki Reiki Ryoho (style Hayashi de soins et méthodes de guérison) 

Il ouvrit une clinique Reiki à Tokyo

Il codifia et simplifia les techniques du Reiki. Il développa la technique d’apposition des mains de Mikao Usui, qui préférait, lui, une approche plus mystique dans sa méthode de pratique du Reiki. 

Nous savons de H. Takata-sensei que sa formation avec Hayashi-Sensei a pris la forme d’un stage dans sa clinique, son propre apprentissage tourna autour de six mois.

Cependant, elle nous dit également que les cours initiaux pour le premier niveau ou la première année consistaient en quatre jours de formation, une initiation distincte étant donnée chaque jour.

Le jour 1 portait sur le traitement de la tête et du cou, et les pathologies associées.

Jour 2 – le traitement de la face avant du corps.

Jour 3 – le traitement du dos, de la colonne vertébrale et des systèmes nerveux.

Jour 4 – il traitait du traitement des accidents et des maladies aiguës; et aussi des aspects spirituels du Reiki, y compris les Principes.

Chûjirô Hayashi en 1931 décida de fonder sa propre clinique Reiki  et sa propre École qu’il baptisa l’Hayashi Reiki Kenkyû Kai ou Centre de Recherche Hayashi sur l’Énergie Spirituelle. 

Unique en son genre à l’époque, sa clinique possédait une salle de soins dans laquelle 8 patients pouvaient être reçus. Ces derniers étaient allongés sur des futons ou des tables basses et recevaient des soins de la part de plusieurs praticiens Reiki. 

On sait que Chûjirô Hayashi possédait un livret de soins intitulé Ryôhô Shishin.

Il est dit que son propre manuel était une copie quasiment conforme de celui  intitulé «Reiki Ryôhô Hikkei» provenant de Mikao Usui.

alr hayashilivre
Ryôhô Shishin

Aujourd’hui, on pense que Chûjirô Hayashi écrivit le «Ryôhô Shishin» du Reiki de Mikao Usui, à la demande de celui-ci. Étant donné qu’il était chirurgien donc apte à saisir et compléter les enseignements, cette hypothèse n’est pas utopique.

Chujiro Hayashi enseignait encore le processus original d’Usui-Do, ainsi que la version modifiée d’Eguchi, quand il créa en 1935, le système d’Hawayo Takata-sensei.

Les élèves pratiquaient des soins Reiki bénévolement sur les clients de sa clinique, à concurrence de 8 heures par semaine. Après trois mois, il leur était possible de passer au niveau II de Reiki. Neuf mois devaient ensuite s’écouler avant qu’ils puissent préparer le Niveau III de Reiki et prendre part au fonctionnement de la clinique. 

ALR- Eleves Hayashi
HAYASHI Chujiro  et ses étudiants (1938)

Après deux années de pratique, les élèves atteignaient le Niveau Shinpiden (troisième degré) et étaient en mesure d’enseigner et de pratiquer des initiations Reiki. 

Les élèves recevaient le Reiju qui maintenant est une «réactualisation» des syntonisations, mais qui, à l’époque semblait vouloir dire «initiation» Des waka, poèmes, étaient alors récités avant que le reiju ne soit donné.

Les 5 préceptes de base du Reiki étaient alors psalmodiés en Mantras et le Reiki mawashi était pratiqué.

Il existe une différence entre les enseignements de Chûjirô Hayashi et ceux de Mikao Usui. Dans le système de Chûjirô Hayashi, les mantras et les symboles n’étaient enseignés uniquement qu’à ceux qui éprouvaient des difficultés à ressentir la puissance du Reiki. 

Ce n’est pas vraiment une différence, car Mikao Usui ne créa les symboles que deux ans après avoir mis en place son système d’enseignement, justement à cause de la difficulté de certains élèves à concevoir ce qu’ils ne voyaient pas.

Il se peut qu’il ait pensé aussi que l’ajout de symboles au rituel aiderait les élèves qui n’avaient pas suffisamment d’expériences dans la force du Reiki.

Bien que Chujirô Hayashi ait modifié les enseignements de Mikao Usui, il conserva toujours une attitude respectueuse envers son Maître.

Ayant quitté l’Usui Reiki Ryôhô Gakkai, il conserva le rouleau sur lequel étaient calligraphiés les Gokaïs.

A la mort de Mikao Usui, Chujiro Hayashi fut désigné pour faire fonctionner le dojo, mais il dû le fermer. 

Puis il ouvrit une clinique à Shinanomachi où il avait huit lits surélevés, ce fut le début des soins sur des tables de massages et non à même le sol sur des futons. Deux praticiens devaient s’occuper d’un seul patient. 

Un de ses étudiants, Tatsumi (1927-1931) se rappelait avoir vu deux Amiraux à la retraite donnant des soins à la clinique: Ushida et Taketomi.

Il était extraordinairement efficace pour traiter ses patients, dans sa grande clinique, 8 lits étaient toujours pleins, principalement par des acteurs du théâtre kabuki, qui y venaient. Parmi ses étudiants un célèbre dramaturge: Shouoh

Quand Hayashi-sensei fut en visite à Hawaii il donna un enseignement à 350 personnes. Cela a été largement rapporté par le journal local japonais. 

En 1937, peu de temps après que Hawayo Takata soit rentré à Hawaï, Hayashi-Sensei, accompagné de sa fille, s’y est rendu , et ils se sont engagés dans une tournée de conférences pour promouvoir l’Art de la guérison par le Reiki.

Pendant ce temps, et à cette occasion, Hawayo Takata termina sa formation de niveau Master, recevant l’autorisation formelle et la certification de son statut de Maître Reiki de Hayashi-Sensei le 21 février 1938.

Chujiro Hayashi et sa fille, Kiyoe, sont arrivés à Honolulu à bord du «Chichibu Maru» le  samedi 2 octobre 1937.

Alors qu’au départ ils n’avaient pas eu l’intention de rester aussi longtemps, ils ont fini par rester dans les îles hawaïennes plus de cinq mois, finalement ils repartirent pour le Japon le 22 février, à bord du Tatsuta Maru.

La visite de Hayashi-sensei à Hawaï n’était pas privée. En fait, il avait été bien médiatisé, bien avant son arrivée; et le but principal de sa visite était très clair dès le départ: il venait à Hawaï pour promouvoir l’art du Reiki Ryoho.

Lui et Hawayo Takata ont présenté une série de conférences et des démonstrations faisant la promotion de l’art de la guérison Reiki; et la présentation par Hayashi-sensei de Hawayo Takata en tant que maître incontournable des îles hawaïennes et de l’ensemble des États-Unis, ils ont également organisé un nombre important de cours de formation Reiki, qui ont été très bien accueillis.

Dans son livre: “Living Reiki: Takata’s Teachings”, Fran Brown (une élève de Takata)  raconte qu’avant le départ des Hayashi d’Hawaï, un grand banquet fut organisé, auquel assistaient les nombreux amis qu’il s’était faits pendant son séjour.

Lors de ce banquet: “On lui a demandé de leur parler et il en a profité pour décrire toutes les bonnes  et belles choses qu’il y avait trouvées et les bonnes personnes qu’il avait rencontrées (…) “

” … Le lendemain, le Dr Hayashi et le directeur de l’hôtel se sont rendus à la Station Radio et ont passé l’annonce comme quoi « Hawayo Takata est le maître Reiki pour ce pays… “

Bien que Fran Brown ne le mentionne pas dans son livre, nous savons que la station de radio en question était la Station Honolulu: KGMB L’annonce a été diffusée le dimanche matin 20 février 1938. La transcription suivante de cette annonce a été publiée dans le journal Hawaii «Hochi» le jour du départ des Hayashi: mardi 22 février 1938:

Voici le discours de Mr Hayashi d’Usui Reiki Ryoho:

« Je suis profondément reconnaissant envers tout le monde pour votre gentillesse

Comme présenté, je suis Chujiro Hayashi de la Usui Reiki Ryoho. Je séjourne dans cette ville depuis octobre dernier et je retourne dans mon pays le 22 sur le Tatsuta Maru, alors je voudrais vous dire quelques mots d’adieu:

Reiki Ryoho fonctionne au moyen d’une force (cela vaut peut-être la peine de souligner que le mot utilisé ici dans l’article original du journal japonais est: « Ryoku» (également prononcé: Chikara , il dit «force» ou «pouvoir», alors que beaucoup emploient à tort le mot «énergie») appelé Reiki qui découle naturellement du corps humain. 

Il ne nécessite aucun équipement ni entraînement difficiles, et travaille à guérir la maladie et à guérir la disposition, non seulement pour vous-même bien sûr, mais aussi pour les autres.

Il suffit de suivre un cours de formation pendant cinq ou six jours, trois heures par jour, et ceux qui y participent sont étonnés que les effets soient perceptibles immédiatement.

N’importe qui, à partir de douze ou treize ans environ, homme ou femme sans distinction, peut le faire facilement.

Il y a déjà trois cent cinquante membres dans les îles hawaïennes. Parmi eux, des personnes qui ne parlent pas japonais: 

Des Occidentaux, des Hawaïens et des Chinois, mais tous ont compris l’enseignement et sont heureux de pouvoir guérir un panel de maladies.

Il est vraiment regrettable de ne pas avoir pu partager ce plaisir avec l’ile d’Hawaii et l’ile de Maui.

Il y a environ cinq mille membres au Japon, mais il n’y en a à ce jour que treize que j’ai recommandé qui est reconnu comme étant qualifiés pour effectuer l’initiation à cette méthode. Mme Takata en fait partie. Mme Takata est la seule enseignante pour Hawaï et les États-Unis. Il n’y en a pas d’autres.

Toute personne souhaitant recevoir une initiation ou souffrant de maladie, veuillez consulter Mme Takata ou le responsable des traitements, M. Bunki Aoyama, rue Nuuanu à l’Hôtel du Globe.

Mme Takata est une résidente de deuxième génération née à Kauai. En hiver il y a trois ans elle est venue dans ma clinique de Tokyo et s’est formée avec diligence à cette méthode pendant environ six mois.

En juillet il y a deux ans, elle est retournée à Kauai et a commencé à traiter des personnes et à enseigner. 

C’était en juillet de l’année dernière, elle m’a rendu visite et m’a encouragé à venir à Hawaï. Je suis arrivé à Honolulu avec ma fille le 2 octobre. Le 4, nous avons pris le ferry pour Kauai où j’y ai rencontré les membres Reiki, et je tiens à les remercier pour leur accueil chaleureux et amical.

Nous sommes revenus dans cette ville fin octobre, et en réponse aux souhaits des personnes intéressées, nous avons organisé quatorze formations. Chaque fois, il y avait un grand nombre d’inscrit. Tout le monde a bien intégré.

Ils se sont facilement guéris eux-mêmes et aussi leurs proches et sont tous reconnaissants.

Je suis resté inopinément longtemps dans cette ville et de nombreuses personnes espérant s’entraîner avec moi attendent au Japon, alors après-demain, le 22, je quitterai cet endroit mémorable et rentrerai chez moi.

Lors de ma visite, j’ai été très heureux d’avoir reçu un accueil très chaleureux de tous les nouveaux membres et à aucun moment de ce voyage je ne me suis senti seul. Les cinq longs mois se sont écoulés comme s’ils n’étaient qu’un jour. Je remercie chacun profondément pour sa sincérité et son affection. C’était un plaisir. Nous ne l’oublierons jamais.

Pour terminer cette allocution, je souhaite à tous la santé et le bonheur.

Adieu tout le monde … Au revoir.

Nous sommes le 9 mai 1940, Chujiro Hayashi demande à Hawayo Takata de se rendre d‘urgence a sa villa d’été, la villa Atami, près du mont Fuji. Conscient de l’entrée inévitable en guerre du Japon et du conflit moral et éthique entre la reprise de service dans l’armée, il était réserviste, et ses valeurs Reiki, en présence de Hawayo Takata et de ses étudiants, il se fait Seppuku. Il est dit que ses cendres sont dans un temple de Tokyo.

Il a légué sa maison de Tokyo a Hawayo Takata afin qu’elle continue son oeuvre, et la villa Atami, à sa femme Chie.

Quatorze ans après la mort d’Hayashi, Takata retourna au Japon, cédant la propriété de Tokyo à Chie.

En 1940, sa femme Chie reprit la direction de sa clinique de Reiki.

Ce fut la modification et le développement par Hayashi-Sensei du système Usui (le transformant en une pratique de guérison pratique présentée cliniquement) que Takata-Sensei présentera plus tard à l’Occident sous le nom de «Usui Shiki Ryoho» (Méthode de traitement / guérison de style Usui) .

Crédit photo James Deacon http://www.aetw.org avec son autorisation

0 0 votes
Évaluation de l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Souscrire
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Traductions »
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x