29 décembre 2020
Promo 40 Noel 2020

Comment commencer à faire de la méditation

Méditation pour réduire le stress
@tuikanov via Twenty20

La méditation est une chose que beaucoup de gens ne comprennent pas entièrement. Certains pensent que la méditation est en quelque sorte “mystique” ou qu’elle est nécessairement liée à la religion. Ni l’une ni l’autre de ces choses n’est vraie.

Il existe de nombreux types de méditation, allant de la méditation transcendantale à la méditation religieuse, en passant par la méditation consciente, mais tous n’ont qu’un point commun : ils impliquent une orientation intentionnelle de l’attention vers l’intérieur.

Qu’il s’agisse de réfléchir sur ses propres pensées, de prier ou de s’asseoir en silence et d’essayer de se vider l’esprit, la méditation implique la décision consciente de prendre le contrôle de ce que l’on pense et d’essayer d’empêcher ses pensées de sauter partout. Et lorsque vous faites cela, vous découvrirez que cela a un effet vraiment profond sur votre capacité à rester calme dans des situations stressantes, à contrôler la nature de vos pensées et à combattre de nombreux effets négatifs du stress.

En fait, des études nous montrent que la méditation peut améliorer les zones de votre cerveau que le stress détruit – en fait, elle augmente la quantité de matière grise dans le cerveau et le degré de connectivité de l’ensemble du cerveau. En outre, elle peut aider à améliorer les zones du cerveau spécifiquement liées à la motivation, à l’attention et à la volonté.

Une étude montre qu’il ne faut que 8 semaines pour constater des changements positifs étonnants dans le cerveau et la restauration de la matière grise en particulier.

Les personnes qui pratiquent la méditation rapportent généralement qu’elles se sentent plus calmes, plus heureuses et plus en paix tout au long de la journée. Cela se traduit par une meilleure humeur, une attention accrue et des améliorations générales des fonctions cognitives et de la productivité.

Tout cela signifie que la méditation est en fait l’antidote parfait au stress et qu’elle peut réparer une grande partie des dommages causés par la méditation. En outre, la méditation vous aidera à faire une petite pause dans le stress constant de la vie quotidienne et dans la course aux idées qui l’accompagne. Mais surtout, elle vous apprendra à prendre le contrôle des pensées qui s’emballent à volonté et à les mettre simplement de côté.

En même temps, laisser votre cerveau profiter de cet état de grande détente favorisera la réparation des neurones et la consolidation des choses que vous avez apprises au cours de la journée.

Enfin, il est logique que les zones de contrôle de la maîtrise de soi se développent pendant le processus de méditation. La méditation utilise certaines zones du cerveau et nous savons maintenant que plus vous utilisez une zone du cerveau, plus elle se développe. Cela fonctionne comme un muscle et c’est un processus connu sous le nom de “plasticité cérébrale”.

Et en vous entraînant à réfléchir sur votre propre état mental et à être plus conscient de vos propres émotions, il s’ensuit que vous serez mieux à même de les contrôler et d’éviter de laisser le stress ou les impulsions prendre le dessus à l’avenir.

Comment débuter la méditation

Voilà donc ce que la méditation fait pour vous et pourquoi elle est l’antidote idéal au stress.

La question suivante est de savoir comment vous pouvez commencer à faire de la méditation ? Avez-vous besoin d’assister à un cours ? Avez-vous besoin d’être un moine bouddhiste ?

Heureusement, la méditation est en fait assez simple et c’est ce qui finit par la rendre difficile, même dans certains cas. Beaucoup de gens qui essaient la méditation pour la première fois pensent qu’elle est trop simple et supposent donc qu’ils doivent faire quelque chose de mal !

La façon la plus simple de commencer, si vous êtes un débutant complet, est d’essayer la méditation guidée. La méditation guidée consiste à utiliser un script préenregistré qui vous expliquera tout ce que vous devez faire à un moment donné. Il s’agit essentiellement de vous aider à diriger votre attention et à vous montrer ce sur quoi vous devez réfléchir ou ce à quoi vous devez prêter attention à un moment donné.

Un bon moyen d’essayer est l’application “InsightTimer“. Le site est disponible sous forme de site web et d’application et, dans les deux cas, vous trouverez une sélection de méditations guidées pour vous guider.

Vous pouvez également utiliser l’une des nombreuses vidéos gratuites de YouTube qui feront la même chose !

En général, la plupart des méditations guidées vous feront passer par les étapes suivantes.

Pour commencer, vous serez assis dans un endroit confortable et vous fermerez les yeux. Réglez un minuteur pour 10 minutes, ou le temps qu’il vous reste jusqu’à ce que vous ayez besoin de faire autre chose. Si vous devez être à l’aise, vous ne devez pas être trop allongé ou, de manière générale, d’éviter une position dans laquelle vous auriez tendance à vous endormir !

La prochaine chose à faire, c’est d’attirer votre attention sur les sons et le monde qui vous entoure. Cela signifie qu’il suffit d’écouter les sons et de remarquer ce que vous pouvez entendre. C’est un exercice intéressant en soi : si vous vous arrêtez pour écouter, vous pourrez capter un ensemble d’informations que vous n’en aviez probablement conscience auparavant.

Ne vous efforcez pas d’écouter, mais laissez les sons venir à vous, qu’il s’agisse des aboiements des chiens d’à côté, du bruit des oiseaux ou peut-être du bavardage de quelqu’un dans un autre bâtiment que vous pouvez entendre à travers les murs.

Après avoir fait cela pendant un certain temps, l’étape suivante consiste à attirer votre attention sur vous et à remarquer ce que votre corps ressent. Cela signifie que vous devez remarquer la façon dont votre poids est réparti sur vos fesses. Est-il réparti de manière uniforme ? Vous penchez-vous légèrement sur le côté ? De même, essayez de remarquer l’air contre votre peau, la température, les douleurs éventuelles, etc.

Méditation pour réduire le stress
@momentscaught via Twenty20

Vous pouvez ensuite essayer le “scanner corporel“. C’est une méthode que certaines personnes utilisent comme base principale de leur méditation et qui consiste à se concentrer sur chaque partie de votre propre corps, en commençant par la tête et en descendant lentement le long du corps, du visage à la poitrine, aux jambes et aux pieds. Chaque fois que vous arrivez à un point de votre corps, faites un effort conscient pour relâcher toute tension que vous pourriez y maintenir et pour vous détendre.

Vous pouvez même tourner votre attention vers l’intérieur en voyant si vous pouvez sentir les battements de votre propre cœur ou le mouvement de votre diaphragme.

Quoi qu’il en soit, nous allons maintenant nous concentrer sur la respiration. C’est quelque chose que beaucoup de gens utiliseront à nouveau comme base entière de leur méditation. Il suffit de compter les inspirations et les expirations, et chaque fois que vous arrivez à dix, recommencez. Le but est maintenant de se concentrer sur la respiration et de ne pas se laisser distraire par quoi que ce soit d’extérieur.

Maintenant, de temps en temps, vous remarquerez que vos pensées commencent à dériver et que vous finissez par penser à d’autres choses. C’est un exemple fantastique de la difficulté que nous avons à nous concentrer sur une chose pendant une période donnée. C’est un exemple fantastique de la raison pour laquelle vous avez besoin de cette méditation !

Mais ne vous inquiétez pas quand ça arrive. C’est la pire chose que vous puissiez faire ! Au lieu de cela, “remarquez” simplement que votre esprit s’est égaré et portez votre attention à votre respiration à nouveau. À chaque fois qu’il s’éloigne, recentrez-vous et ne vous inquiétez pas.

Se concentrer sur la respiration, c’est simplement nous donner un moyen de centrer nos pensées et de supprimer les distractions qui nous interrompent normalement. Cela peut tout aussi bien fonctionner en se concentrant sur autre chose : par exemple, certaines personnes se concentreront sur un seul mot appelé “mantra”. Un mantra est ce qui est souvent utilisé dans la méditation transcendantale par exemple et peut signifier simplement répéter le mot “Om” afin d’occuper votre monologue interne.

Enfin, la dernière étape de notre méditation guidée consistera à laisser les pensées vagabonder librement et à les laisser aller où elles veulent.

Cette dernière étape est essentiellement une méditation de pleine conscience. L’idée est que vous allez vous détacher de ces pensées et simplement les “observer” plutôt que de vous sentir émotionnellement affecté par elles.

Cette dernière partie est celle où vous pouvez vraiment vous détendre et arrêter de “combattre” votre cerveau, et c’est une excellente façon de terminer. Ensuite, vous vous concentrez à nouveau sur votre respiration, puis sur votre corps, sur le monde qui vous entoure et enfin, vous ouvrez les yeux.

Indiquez-nous dans les commentaires ci-dessous, quelle est votre expérience avec la méditation ?

0 0 vote
Évaluation de l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Souscrire
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x